Inner City Blog


Sun in his mouth
6 mars 2010, 7:32
Filed under: Jazz | Étiquettes: , , , , , ,

Le soleil de sa trompette a traversé le jazz de part en part. Trois ans seulement, puis il est mort comme Albert Camus, enroulés dans les tôles d’une belle voiture, aux côtés de sa femme Nancy et du pianiste Richie Powell, la nuit du 26 juin 1956, sous la pluie qui lavait à grands seaux le Pennsylvania Turnpike, à la sortie de Philadelphie, après un dernier enregistrement avec Sonny Rollins au « Music City Club ».

Son dernier souffle est, donc, sur vinyl.


Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :