Inner City Blog


Hang on, sister
23 mars 2010, 8:23
Filed under: Soul | Étiquettes: , , , , , , ,

Oui, et pourquoi le dire serait choquant après tout, les femmes éprouvent parfois des douleurs minables comme ces ivrognes célestes que les hommes vénèrent avec déférence, ressassent de misérables petits tas de secrets et des désirs exagérément lubriques, des chagrins sentant la cigarette froide et le verre vide gluant encore de whisky, s’endorment d’avoir trop abusé de servitude et de haschich, boivent pour oublier de honteuses pensées qui martèlent leurs tempes dans le matin pâle et haïssent les hommes, le temps d’en aimer un nouveau, pour leur coquetterie et leur légèreté stupide, leur autosatisfaction idiote et leur sophistication de pacotille.

Grâce leur soit rendue. Elles font alors parfois preuve d’une classe que peu d’hommes ont en eux. Esther Philips, morte à 48 ans de n’être jamais sortie de là, est leur grande sœur.


Un commentaire so far
Laisser un commentaire

Jolie femme, jolie voix… Pas mal, pas mal…

Commentaire par franck




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :