Inner City Blog


Pleasure on wax
25 mars 2010, 12:59
Filed under: Funk | Étiquettes: , , , , ,

C’est vrai, il y avait une volupté à poser le 45 tours sur la platine, à soulever le bras et à poser l’aiguille sur la partie brillante de la galette. Les basses pincées ressortaient plus nettement, le glamour des petites pépites de funk brillait de tous ses feux, la confusion ravie des choeurs aussi.

Il y avait enfin cette assurance que l’extase ne durerait que deux ou trois minutes, jamais plus, après quoi si l’alchimie avait été concluante, frissonnante, le bras reviendrait dix, vingt fois sur le morceau, comme cette machine bien ordonnancée et bien bâtie de ces fous d’Ohio Players, pathétiquement filmée par un téléphone et où le craquement du vinyle a le goût des bonbons volés chez la boulangère.


Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :