Inner City Blog


Revolutionary tears
1 avril 2010, 10:34
Filed under: Funk, Jazz | Étiquettes: , , , , , , , , ,

Le chauffeur de taxi s’appelait Souleymane, écoutait de vieilles cassetttes de reggae jamaïcan et réajustait d’une main, après chaque mouvement, le foulard bleu roi qu’il avait méticuleusement noué autour de son crâne.

Sa voiture était une vieille Mercedes jaune dont le volant était gainé de cuir. Sous les pieds, une planche bouchait les trous qui donnaient sur le châssis. A l’arrière, le pare-brise était fait de film alimentaire. Il conduisait avec prudence, slalomant comme une couturière entre les passants du marché de Banjul.

Ce jour-là, il s’est arrêté net au milieu d’une avenue. Un coup de frein et son visage a changé. Après un silence, il a ouvert sa portière. Il a alors étendu sa jambe hors de la voiture, devant lui, hors de portée des yeux du passager. Avec plusieurs petits coups, il a manifestement éloigné quelque chose de la trajectoire de ses roues. Puis il a refermé la portière, enclenché la première et, la bouche fermée, a continué son chemin sans prononcer un mot.

En se retournant, le passager a pu voir que Souleymane avait écarté un cadavre de vieillard qui obstruait la route. Les yeux du chauffeur de taxi étaient rouges de larmes et il disait : « OK, OK… ».

Les paroles de certaines chansons de Fela Anikulapo Kuti, notamment « Authority Stealing », sont retranscrites ici.


Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :