Inner City Blog


So was jivin’ Big Z
8 avril 2010, 4:12
Filed under: Funk | Étiquettes: , , , , , , , , ,

Eumir Deodato s’est rendu célèbre pour une foule de choses déjà évoquées ici, mais surtout pour cette irrésistible reprise de la grande ouverture du poème symphonique Also Spracht Zarathustra de Richard Strauss, composé en 1896 et magnifiée par ce fou de Stanley Kubrick, imprimant pour l’éternité des images de la NASA sur une partition nietzschéenne. Récompensé par un Grammy Award pour la meilleure performance pop de l’année en 1974, elle fait partie d’un album loufoque comportant un Debussy, un Gerschwin et quelques autres gemmes versicolores du même acabit.

Que celui qui parvient à écouter ce chef d’œuvre de boogie sans remuer une parcelle de son corps se lève et fasse une démonstration en public.


Un commentaire so far
Laisser un commentaire

Superbe! à écouter et voir sans limite

Commentaire par sylvie viaud




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :