Inner City Blog


FM nuggets
9 avril 2010, 1:11
Filed under: Funk | Étiquettes: , , , , , , , , , , ,

La Jamaïque a eu son label, sa Motown, son studio « proper proper », sa marque indélébile sur la paume du génie musical, une pépinière innovante ronronnant sous l’autorité de Clement « Six Coxsone » Dodd, l’homme qui fit enregistrer Jackie Mitoo ou Ernest Ranglin et co-fondateur des Skatalites, installée dans une petite maison blanche de Brendford Road, à Kingston, où tous les petits musiciens de l’île recevaient 20 £ pour chaque morceau enregistré : Studio One.

Paul Anthony Dixon, dit « Pablove Black », est l’un de ses poulains des années 70, sachant mêler, dans ses pépites de radio FM, les distorsions métalliques et les bulles de savon de la funk dans le reggae, cocktail savoureux et cristallisé par un trait de sucre de canne.


Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :