Inner City Blog


A fool in a rocketship trying to be Superman
12 avril 2010, 4:46
Filed under: Soul | Étiquettes: , , , , , , , ,

Et pourquoi ne pas laisser entrer ici, comme par effraction, l’inquiétant William Pulliam, dit « Darondo », et son cortège de fantômes ? Trois 45 tours autour de 1971, quatre concerts, et pourtant le bon docteur Mabuse est une légende de la soul, un JD Salinger avec un visage noir et des yeux de manouche.

Après son dernier concert — une première partie de James Brown dans sa ville natale de San Francisco, tout de même —, il est rentré chez lui au volant de sa Rolls-Royce pour ne plus reparaître que des années plus tard, comme animateur d’une improbable émission de télévision sur le câble, où il prenait essentiellement l’apéro entouré de poulettes, puis musicothérapeute qui, fort de ses bourlingues autour du monde, et notamment aux îles Fidji où il a rencontré madame Darondo, a fait oublier son passé de maquereau de luxe de la Bay Area.


Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :