Inner City Blog


Happy as a baby boy
23 avril 2010, 3:56
Filed under: Jazz | Étiquettes: , , , , , , , , , ,

Difficile de le déceler, mais Nathaniel Adams Cole souffrit mille humiliations, même après être devenu Nat « King » Cole, le plus envoûtant crooner du siècle, né noir en Alabama, prenant les oripeaux d’un pauvre migrant noir à Chicago, puis le smoking d’un artiste noir à Hollywood et le costume de la vedette noire de la convention démocrate qui a désigné JFK à la candidature présidentielle.

On sait par exemple qu’en emménageant dans le quartier chic de Hancock Park avec sa famille, il avait irrité ses abrutis de voisins blanc-becs, lesquels lui avaient fait parvenir une lettre dans laquelle les croquants lui signifiaient qu’ils ne voulaient pas de personnes « indésirables » dans le voisinage. Nat King Cole leur répondit que s’il apprenait qu’il en existait dans le coin, il le ferait immédiatement savoir à ses voisins.

Malgré les “honnêtes citoyens” et les “usagers en colère”, gardons en mémoire la leçon de Montaigne et du King, ici avec deux autres rois mages (Coleman Hawkins et Oscar Peterson, pardon vos majestés) faisant la révérence à cette décidément “Sweet Lorraine” :

« Il faut estendre la joye, mais retrancher autant qu’on peut la tristesse. Qui se faict plaindre sans raison, est homme pour n’estre pas plaint, quand la raison y sera. C’est pour n’estre jamais plaint, que se plaindre tousjours, faisant si souvent le piteux, qu’on ne soit pitoyable à personne. Qui se faict mort vivant, est subject d’estre tenu pour vif mourant. »


Un commentaire so far
Laisser un commentaire

un morceau superbement balancé! Dommage que ce soit en mono…

Commentaire par sylvie viaud




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :