Inner City Blog


Funk for God

L’œucuménisme n’est pas exempt de sens du groove, ainsi que le prouvent ici Bala Miller & the Great Music Pirameeds of Afrika, un groupe haoussa qui fit se déhancher, dans les années 70, le nord musulman du Nigeria.

Sans doute le fait qu’ils chantent ici « La Volonté de Dieu » (Ikon Allah) était-il aussi, pour ces chrétiens du coin, une façon de s’assurer une place dans les clubs musulmans de la région… Mais n’était-il pas une façon de dire, par anticipation, qu’il est consternant que, désormais, dans les soap-operas à l’eau de rose et hilarants tournés à Kano aujourd’hui, dont les DVDs se répandent comme une traînée de poudre dans tous les « maquis » d’Afrique de l’ouest, il soit interdit de s’embrasser ?


Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :