Inner City Blog


Out of Somalia

Mogadiscio, Somalie. La plage du Lido était jadis une perle blanche posée sur les eaux émeraudes de l’océan Indien. C’est aujourd’hui la plage désolée d’une capitale en ruines. Depuis la chute de la dictature de Siad Barré, en 1991, la ville est devenue un vivier de Kalachnikovs, où un peuple troglodyte survit dans un océan de douilles et de fûts d’obus de mortier. La nation somalienne respire pourtant tant bien que mal, entre les seigneurs de la guerre, les jihadistes et les enfants perdus, sous l’enchevêtrement hallucinant des fils électriques qui strient le ciel de la capitale d’un Etat effondré.

La preuve. Le mince et malicieux K’Naan est né là-bas, avant de fuir dans les valises de sa famille vers le Canada. Son premier tube, tourné il y a quelques années dans quelques recoins de Mogadiscio et dans la banlieue somalie de Mombasa, au Kenya, s’adressait aux hommes en armes qui sillonnent encore sa ville ravagée, juchés sur leurs technicals, des 4×4 où sont montés des pièces d’artillerie antichars. « Soobax« , quittez, arrêtez tout, leur disait-il, le peuple est fatigué de votre sauvagerie, énonçant les quartiers de la ville qui n’existe plus que sur les cartes (Jazira, Sugunto Liida, Wardhiigleey et Madiina) et les autres cités mythiques de la « Côte des Aromates », Hargeisa, Bossasso, Baardheere et Berbera…

Ce n’est certainement pas hors sujet de redire ici que K’Naan y tient sa place.


Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :