Inner City Blog


The poison of hope

L’espoir est un poison lent, distillé goutte à goutte à mesure que les jours passent. Il emplit les veines et bat dans le pouls sans rien affirmer ni démentir. Il se contente d’instiller un doute, une infime particule de lumière dans une nuit de cave, une étoile maigre et pauvre qui survit à l’aube. Inutile et dangereux comme une scorpion domestique, il survient parfois, dans la docilité du quotidien, comme une embellie brûlante. Haï, il n’est pourtant pas tué.

Or, les miracles ne surviennent que là où vivent les miraculeux. Tout peut advenir, chez eux, surtout l’improbable. Mais ils misent leur vie sur un espoir, comme un gosse de riches qui met les joyaux de la famille sur un tapis de poker, comme un petit employé qui savoure la liberté de n’être servi par personne et qui tombe soudain amoureux.

C’est moi qui décide lorsque l’espoir doit mourir. Je suis son chef et son destin.


Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :