Inner City Blog


Be wild
22 août 2011, 8:42
Filed under: Blues, Funk, Soul, Télévision | Étiquettes: , , , , , , , ,

Le message est celui-ci, donc : pas d’ordre, pas d’origine, du bordel, des racontars, des complaintes, des célébrations et des souvenirs. Or, donc, la cocaïne… L’âme damnée des petits orphelins blancs livrés à la dame blanche, leur mère. Le démiurge génial et malfaisant des sambistas de Rio. Le diable pervers et secret des vendeurs d’armes, des banquiers et de leurs larbins.

Wildcookie livre donc ici son psaume, parfaitement conforme aux règles ci-desssus, impeccable foutoir convoquant le chaloupé de la Caraïbe, le grincement du blues et la galerie des ancêtres de la scène noire des 70s, dites ceci comme vous voulez. Il s’agit donc d’un manifeste des libérations.


Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :