Inner City Blog


Scarthing
24 décembre 2010, 2:07
Filed under: Funk | Mots-clés: , , , , , , , , ,

Les jours vides, on peut aussi bien ouvrir un vieux tiroir où, depuis des mois, un objet sommeillait dans l’obscurité en nous terrorisant. Aussi bien, ce peut être un 45-tours comme ce « Right On » du vieux Clarence Wheeler (l’homme qui composa la musique des Woody Woodpecker) et ses Enforcers, ou lui ressembler. Tant de choses ressemblent aux vieilles chansons.

Prendre cet objet dans ses mains, c’est prouver ou non que la cicatrice qu’il avait ouvert s’est refermée. Ou bien, au moins, qu’elle est toujours visible, sensible, mais diffuse, presque éteinte, quasiment voluptueuse dans son irritation douce, comme le souvenir d’une nudité perdue à jamais, encore érotique mais disparue pour toujours.

Publicités


Pleasure on wax
25 mars 2010, 12:59
Filed under: Funk | Mots-clés: , , , , ,

C’est vrai, il y avait une volupté à poser le 45 tours sur la platine, à soulever le bras et à poser l’aiguille sur la partie brillante de la galette. Les basses pincées ressortaient plus nettement, le glamour des petites pépites de funk brillait de tous ses feux, la confusion ravie des choeurs aussi.

Il y avait enfin cette assurance que l’extase ne durerait que deux ou trois minutes, jamais plus, après quoi si l’alchimie avait été concluante, frissonnante, le bras reviendrait dix, vingt fois sur le morceau, comme cette machine bien ordonnancée et bien bâtie de ces fous d’Ohio Players, pathétiquement filmée par un téléphone et où le craquement du vinyle a le goût des bonbons volés chez la boulangère.