Inner City Blog


Resist if you can

Que fait-on, en 1973, lorsqu’on se nomme Donaldson Toussaint L’Ouverture Byrd II (abrégé en Donald Byrd, tout de même), que l’on est issu d’une famille ordinairement opprimée de Detroit, que l’on a su prendre, à l’âge du lycée, la suite de Clifford Brown au sein des Jazz Messengers, que l’on a bientôt joué avec Herbie Hancock, John Coltrane, Thelonious Monk et Sonny Rollins, et que, soudain, on a décidé de partir seul, avec sa trompette, faire autre chose que ce que l’on a déjà fait ?

A peu près ceci, mélange de tout, agglomération de sons et de rythmes dorés et noirs, un autre jazz, un autre genre… Résistez, si vous le pouvez.



Waiting and grooving

Une fois de plus, les chasseurs de têtes s’immiscent à l’improviste dans la journée, déguisés en amis, charmeurs comme des montreurs de serpents, cordiaux comme des barmen, basse électrique et flute indienne en bataille, avec ce « Don’t Kill Your Feelings », tiré de l’album obligatoire pour ceux qui n’ont pas froid au funk, « Straight From The Gate ».

Leçon de patience et de groove. On peut du reste laisser la machine s’emballer et sortir lentement de la sieste dominicale avec le titre qui suit, cette zappaesque « Ms. Yum-Yum » bluesy qui a les senteurs d’un chocolat chaud crapuleux de 17 heures.



Dr Funk’s special medecine
19 avril 2010, 8:57
Filed under: Funk | Étiquettes: , , , , , ,

Il est souvent bon de revenir sur les lieux du crime, de remettre de vieilles vestes, d’enfiler une nouvelle fois, après des années, de vieilles chemises. Dans l’espace qui nous sépare du génie dans la vie ordinaire, la musique sert souvent à cela : redire, refaire, reprendre, récapituler, recommencer et dire haut et fort « oui, non, je ne me suis pas trompé »…

Herbie Hancock avait raison de prendre du temps pour déplier en entier ses grandes fresques à motifs, ces hallucinantes peintures ni diurnes ni nocturnes qu’il brossait à grands coups de claviers avec les Headhunters. La deuxième partie de « Chameleon » livrée ici à San Francisco en 1975 est une claque sur la nuque pour ceux qui auraient oublié qui est le maître, qui a inventé le remède miracle de l’incroyable docteur Funk, sa basse-continue et ses synthétiseurs magiques.



Urban child

Pour faire de la bonne télévision, il faut parfois se dépouiller. Celui qui a composé ce clip fait de plans ordinaires de New York et d’un terrible funk chaloupé d’Herbie Hancock est comme ces femmes qui ramassent ce qu’elles trouvent sur la plage, bois flotté, os de seiches, branches raidies par le sel, bouchons de soda, et montent en quelques heures des princesses enchanteresses, des Dons Quichotte, des figures graves et bouffonnes.