Inner City Blog


No confidence

Et pourquoi faudrait-il être intrusif et méchant ? Et pour quelle étrange raison, germée dans quel esprit tourmenté, faudrait-il nécessairement peiner avec des scrupules pour survivre ? Aucune fatalité, aucune loi naturelle, ne nous oblige à être une conscience embrûmée, résignée à la vantardise et à la honte. Seul l’abandon. No condition is permanent, disait les ghanéens funky de Marijata en 1976.

Il y a depuis bien longtemps plusieurs choses dont je me méfie, puisqu’elles sont les ambassadrices de cette mentalité : le téléphone portable, les plateaux de télévision, les causes d’Internet, le cinéma d’aujourd’hui, le prime-time, l’angoisse du dimanche soir. C’est en cela que je suis moderne. Comme beaucoup, c’est ce qui fait de moi un enfant du XXIe siècle.



Hear them up
27 novembre 2011, 6:53
Filed under: Funk | Mots-clefs: , , , , , , ,

Du tumulte, oui. Quatre minutes d’antenne dans une émission pour petits Blancs, on n’a guère besoin de plus pour en faire. George Clinton et sa bande du Funkadelic, en pleine démonstration de boucan spirituel, ne le font dire à personne, dans cet « I Got A Thing (You Got A Thing, We Got A Thing, Everybody’s Got A Thing) », opuscule révolutionnaire, wahwah, costumes, guitares électriques, afros et tout le tralala.